Menu_thematique france nice isen divers gastronomie musique sport technologies canada montreal poly sciences voyage software securite reseaux vie quotidenne culture design web Art Terminus
 
jan 19

baston L’amérique du Nord est célèbre pour sa consommation importante de beurre de cacahuète tandis que dans nos vieilles contrées d’Europe c’est plutôt la fameuse pâte à tartiner à la noisette (est-il nécessaire de citer la marque ?) qui a la faveur du public.

Ayant essayé les deux, je dois dire que je suis content de ne pas avoir de choix à faire, car il serait cornélien. Il est d’ailleurs étrange que les grands groupes agroalimentaires n’aient pas essayé d’introduire le beurre de cacahuète en Europe car je pense que cela aurait du succès. Allergiques à la cacahuète passez votre chemin !!

Le beurre d’arachide comme on le nomme au Québec a l’avantage d’être vendu de plusieurs façons : crémeux ou croquant. La différence c’est que le croquant contient un bon nombre de morceaux de cacahuète. Je dois avouer que je suis un peu drogué, rien ne me fait plus plaisir le matin qu’une bonne tartine de vrai pain grillé avec une couche non négligeable de beurre croquant dessus : un délice. En plus, c’est très nourrissant. La coutume locale est plutôt de le manger sur du pain de mie grillé : « shame on them ».

cashewbutter-1 Bon, mais le sujet de cet article n’est pas le beurre d’arachide mais plutôt son frère bourgeois méconnu : le beurre de noix de cajou. Bourgeois car tout d’abord il est assez peu répandu et que par conséquent il coûte assez cher. Mais autant vous prévenir : le prix est justifié car c’est tout simplement un délice. Autant en tartine que juste à lécher sur le pouce. C’est de la noix de cajou concentrée ! De plus, le beurre est tellement fin que l’on garde le goût en bouche bien après en avoir mangé. Je n’en ai pas encore trouvé en version croquante mais je pense que ça doit s’approcher du paradis des papilles.

Même si ces produits ne sont généralement pas disponibles en Europe, il est possible d’en avoir … en les faisant soi-même. Pour cela, rien de plus simple, il vous faudra un bon mixeur, vos noix préférées et une poignée de sel. Pour plus de renseignements, allez voir ce blog qui décrit la manipe et dont la photo ci-dessus est tirée.

Faites chauffer les mixeurs !

Tibo, PhD en Junk Food (traduire doctorat en malbouffe)

8 Réponses :

  1. Céline et Alexandra a dit:

    Huuuuummmmmm !!!!!!! Ca donne trop envie !! mais nous, nous sommes partisanes du moindre efforts et donc par conséquent nous ne ferons point chauffer nos mixeurs !! Par contre, nous attendons bien volontiers un colis avec :
    * 2 pots de beurre de cajoux
    * 2 pots de beurre de cacaouhètes croquants
    * du sirop d’érable (1 bouteille qu’on fera tourner !!! hihi)
    * 1 paquet de tes fabuleuses chips
    N’envoie pas les cuillères, on les a !!!
    Voili voilou!!! Gros bisous

    Céline et Alex(andra) !!!!!!!!!!

  2. Tibo aka Slÿm a dit:

    désolé Fibula … j’ai fait une fausse manipe et j’ai perdu ton commentaire et ma réponse …. ça m’apprendra à cliquer dans regarder … ça doit être l’age

  3. papounet a dit:

    avant d’aller acheter du beur-caca au Quebec,tu fais un tour à Auchan, c’est moins loin et tu trouves la même marque…pour celui de cajou, j’ai pas trouvé, mais tu peux rajouter un pot à la commande de ta soeur! merci.
    Le miel c’est pas mal aussi ,c’est plus naturel et bon pour la santé…

  4. Pidiou a dit:

    Si tu continue, tu devra signer tes commentaires par « Tibo aka Fat » :-)
    méééé noooon jdéconne! t’a encore un peu de marge…

  5. Tibo a dit:

    MDRRRRR …. Je vais y penser à changer de pseudo. Surtout avec tout le bacon que je bouffe …

  6. Louis a dit:

    Par hasard sur votre blog, amené par Usbuntu :) , et alléché par la perspective de faire soi-même du beurre de cacahuètes! Juste pour souligner un détail, un commentaire, c’est vraiment une poignée de sel ?? 😉

  7. Tibo aka Slÿm a dit:

    Non c’est une erreur, il suffit d’un quart de cuillère pour 200g (voir le lien dans l’article).

  8. lilia a dit:

    je préfère le nuttéla

Répondre